Centre d’Études de la Coopération Internationale et du Développement (CECID)

Université Libre de Bruxelles et CECID

Depuis sa création en 1834, l’Université libre de Bruxelles s’engage pour offrir à ses étudiants des enseignement d’une pensée critique et libre, défendant des principes humanistes et des valeurs démocratiques. Soucieuse d’égalité en termes d’accès à l’enseignement supérieur, l’Université est particulièrement active et reconnue en termes de politique sociale et d’aide à l’attention des étudiants.

L’Université Libre, comme la ville de Bruxelles revendiquent une multiculturalité et un dynamisme en termes d’ouverture sur l’Europe et sur le monde. L’université a développé une multitude de programmes de coopération partout autour du monde et a su attirer de nombreux étudiants et chercheurs étrangers. A cela s’ajoute une présence de plus en plus forte aux côtés d’universités et de centres de recherche dans les pays en développement. Historiquement très présents en Afrique (Sénégal, Bénin, Madagascar…) sur les thématiques fortes de la santé et de l’agronomie, l’ULB étend aujourd’hui ses programmes de coopération à l’Asie, notamment au Vietnam.

La recherche constitue également un pôle important de l’activité de l’Université qui a déjà été récompensée de plusieurs prix (Prix Nobel Scientifique, Prix Wolf, Prix Marie Curie, Médaille Fields…). L’ULB héberge en son sein plusieurs instituts spécialisés, avec notamment le Pôle de Recherche européen Jean Monnet et le Centre d’Etudes de la Coopération et du Développement (CECID).

Formations

Le CECID propose une formation interdisciplinaire de niveau master (MA) en Sciences de la population et du développement. Il forme les étudiants aux métiers de la coopération et du développement tout en essayant de les amener à une réflexion critique et indépendante quant aux pratiques et aux politiques de coopération internationale. Cette formation en deux ans se conclut par un stage permettant de confronter l’étudiant à la réalité du terrain.

L’intégration à ce master requiert une licence (bachelier) dans une discipline en rapport avec les problématiques liées au développement (Sciences sociales, agronomie, droit, sciences naturelles…). L’ULB propose également une année unique de préparation au master en science de la population et du développement.

Le CECID possède également sa propre école doctorale en Etudes du développement, interdisciplinaire et interuniversitaire. Cette ouverture permet ainsi la confrontation les différentes compréhension des problématiques et des points de vue.


CECID et Chaire UNESCO


« Je suis membre de ce réseau dans la mesure où j’ai des collaborations depuis de longues années avec l’IEDES et l’université d’Ottawa. Nos préoccupations communes nous ont rapprochées. »

- Firouzeh Nahavandi

Depuis plusieurs années déjà, l’Université Libre de Bruxelles est un partenaire spécifique de l’Université Sonfonia / Guinée Conakry dans l’accompagnement du projet Edulink ACP-EU “création d’un master en politiques agricoles et économie paysanne en Afrique de l’Ouest”. En outre, le CECID est également l’un des partenaires particuliers de l’IEDES pour ses mobilités spécifiques d’étudiants ou d’enseignants-chercheurs. De même, plusieurs membres de l’Ecole de développement international et mondialisation (EDIM) de l’Université d’Ottawa ont déjà été amenés à dispenser des cours au CECID. Afin de renforcer ces différentes mobilités, le développement et la valorisation du réseau préexistant ResaDys était nécessaire. La Chaire UNESCO entend répondre à ces impératifs afin de valoriser la production conjointe de savoirs, aussi bien avec des acteurs du Nord que du Sud.

Sous l’impulsion de sa directrice, Firouzeh Nahavandi (professeur ordinaire à la faculté de Philosophie et de Sciences Sociales de l’ULB), le CECID a soutenu et engagé la candidature de l’IEDES - Paris 1 pour l’attribution d’une Chaire UNESCO Défis partagés du développement : savoir, comprendre, agir. Cette démarche collective s’est concrétisée en décembre dernier et devrait permettre à l’ensemble des six partenaires de renforcer leurs partenariats et leurs collaboration pédagogique et scientifique. Le CECID entend ainsi développer deux nouveaux axes de recherche :

  • Genre et marchandisation des parties du corps
  • La question des femmes dans la construction des Etats musulmans


Contact

Professeure Firouzeh NAHAVANDI

Directrice de l’Institut de Sociologie
Directrice du Centre d’Etudes de la coopération Internationale et du Développement
Présidente de l’Ecole doctorale thématique en développement

Institut de Sociologie (ULB)
44 av. Jeanne, 1050 Bruxelles
Tél : +32(2)6503450
Fax : +32(2)6503521