Lancement public de la Chaire UNESCO lors du Festival Les TroPikantes

, par Carlos

Un festival inédit pour le lancement de la Chaire UNESCO Défis partagés du développement : savoir, comprendre, agir


Le 22 septembre 2017 aura lieu la première édition du festival Les TroPikantes sur le Campus du Jardin d’Agronomie Tropical de Paris - René Dumont, à Nogent-sur-Marne (94), à l’occasion du 60è anniversaire de l’IEDES (Institut d’etudes pour le développement économique et social). Ce festival sera aussi et surtout l’occasion de lancer publiquement la Chaire UNESCO Défis partagés du développement : savoir, comprendre, agir.

De 9h à 00h30, l’équipe de ce festival musical, solidaire et éco-citoyen s’engage à croiser les points de vue artistiques et scientifiques sur les thématiques centrales du développement, de la solidarité et du vivre-ensemble.

Plusieurs tables-rondes et ateliers permettront à divers acteurs francophones du développement de se rencontrer, de porter à la connaissance d’un public averti les résultats de leurs travaux et d’en débattre. Ces espaces se veulent des moments ouverts de réflexion collective et de confrontation des points de vue sur les thématiques prédéfinies suivantes :

  • Revues francophones de développement : placé directement sous l’égide de la Chaire UNESCO Défis partagés du développement : savoir, comprendre, agir et en lien avec la Chaire UNESCO Formation de professionnel/les de développement durable (Université Bordeaux-Montaigne, cet atelier permettra d’appréhender la question du développement sous l’angle de la recherche et des publications qui y sont adossées. Correspondant à l’un des volets principaux de la Chaire, cet atelier sera également l’occasion d’inviter et de découvrir et de rencontrer de potentiels futurs membres de notre réseau francophone.
  • Conditions démocratiques et développement : sous la direction de Sylvie Capitant, il s’agira de s’intéresser aux conditions démocratiques du développement et sur ce qui est fait en son nom.
  • Modèles de développement : animée par différents chercheurs, cette table-ronde s’interrogera sur les « modèles de développement », leurs limites voire leur absence.
  • Climat et développement : assurée par Franck LECOQ - directeur du CIRAD (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement), Olivier BRUYERON - directeur de l’association Gret et Nicolas METRO - directeur de Kinomé.
  • Histoire de l’aide

Pour en savoir plus sur le festival Les TroPikantes :

Organisé collectivement par une trentaine d’étudiants dans le domaine du développement, soutenu par l’AED, ce festival inédit et éco-responsable aura une portée ludique et festive mais aussi informative et critique. Casser les idées reçues,« être les épines qui piquent dans un discours général de plus en plus lisse et déformé », et plus globalement s’interroger sur nos actions tout en offrant une reconnaissance historique et culturelle au jardin (qui était également le l’espace ayant accueilli l’exposition coloniale de 1907) sont autant d’objectifs que se sont fixés les étudiants de l’IEDES.

Les Tropikantes sera l’occasion de faire découvrir ce lieu chargé d’histoire en débutant par une porte ouverte des structures du Campus sur lequel est installé l’IEDES mais aussi le CIRAD (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement) ou encore l’UMR 201 Développement et Sociétés de Paris 1. Ces unités de recherches et de formation y côtoient plusieurs organisations de l’économie sociale et solidaire internationale telles que AGTER, le GRET, KINOME ou encore la plateforme du commerce équitable (PFCE). De même, le festival devrait permettre d’accroître la visibilité de publications sur les thématiques du développement, à commencer par la Revue internationale des études du développement de l’IEDES accompagnée de l’ouverture de la bibliothèque historique du CIRAD.
Il permettra ainsi de façonner un premier réseau local d’unités de recherche sur le développement et ainsi de promouvoir les activités de la Chaire en diffusant ses activités ainsi que ses objectifs parmi les différents acteurs (professionnels, enseignants, chercheurs, étudiants) présents sur le site.

Par-delà l’aspect académique et universitaire, cinq espaces d’expositions temporaires donneront à voir des travaux questionnant la sécurité alimentaire, l’exil, l’immigration ou encore les nouveaux enjeux liés aux frontières. Par ailleurs, mais toujours en lien avec la thématique du développement, d’autres espaces artistiques permettront de valoriser à la fois le jardin tropical mais aussi les productions d’artistes locaux ou internationaux : land art, peintures in situ, art circassien, photographie, fresque participative, poésie, détournement d’affiches… Des performances musicales, des représentations théâtrales ainsi que des diffusions de court-métrages animeront l’ensemble du festival.
Pour les plus jeunes, les étudiants sont en train de prévoir des jeux de manière à divertir les petits, mais aussi les grands ! Sur place, les festivaliers pourront se restaurer et se désaltérer à travers des stands variés qui seront présents pour que tous les visiteurs puissent profiter pleinement de leur après-midi au Jardin Agronomique Tropical de Paris (JATP).


Si vous souhaitez soutenir le projet, les organisateurs ont créé une cagnotte en ligne (crowdfunding) à partir de laquelle vous pouvez faire un don pour participer au financement du festival : https://www.helloasso.com/associations/a-e-d/collectes/1ere-edition-du-festival-les-tropikantes


Contacts

Pôle coordination et communication
LACAZE Agathe : 06.88.54.62.09
SEGUIN Juliette : 06.69.92.80.57

E-mail : lestropikantes chez gmail.com


Comment venir ?

Les organisateurs conseillent aux personnes souhaitant se rendre au festival d’utiliser les transports en commun ou en vélo (un parking sera à disposition). En plus de faire un geste pour la planète, vous gagnerez du temps et de l’argent, les emplacements voitures étant limités sur le site (ou payants à l’extérieur).


Transports en commun :

  • RER A – arrêt Nogent-sur-Marne (de Paris prendre la direction Boissy-Saint Léger)
  • Bus : 114, 210, 120, 113 (arrêt Nogent-sur-Marne RER – Pierre Semard)
  • Noctilien : N33 (à partir de 00h00)

Plan d’accés au site du festival :